Manifeste pour la dignité

10 mars 2021

Image Manifeste pour la dignité

La crise du Coronavirus a lourdement impacté le quotidien de personnes déjà ou nouvellement fragilisées dans le canton de Fribourg. Elle a fait émerger une misère sociale et économique ; les files d’attente pour l’obtention de vivres ou l’augmentation des demandes de soutien auprès des œuvres d’entraide en sont des manifestations flagrantes. Les chiffres sur l’évolution de la pauvreté en 2020 ne sont pas encore disponibles. Néanmoins, les deux vagues épidémiques laisseront sans nul doute des traces durables. Aussi cette question est-elle légitime désormais : à quoi ressemblera la société fribourgeoise de demain ?

Le canton tient le choc, notamment grâce à la diversité de ses activités économiques et à son excellente santé financière. Ceci nous réjouit. Notre engagement au sein des associations et organisations signataires de ce courrier nous le rappelle pourtant chaque jour : la prospérité ne profite pas à toutes et tous. Dans ce contexte, les interventions de divers acteurs d’envergure nationale résonnent aussi en terre fribourgeoise : appel de Caritas Suisse, appel des églises de Suisse, déclaration des organisations nationales du domaine de la prévention et de la lutte contre la pauvreté. Autant d’injonctions solennelles à ne pas laisser la partie la plus fragile de la population affronter seule cette crise majeure.

Plus que jamais, le filet social doit être renforcé et ses mailles resserrées. Le canton de Fribourg dispose des moyens nécessaires pour garantir la dignité de celles et ceux qui y résident. La solidarité concerne l’ensemble de la société. L’État doit la promouvoir et la défendre. Aussi, nous vous interpellons dans votre fonction et responsabilité d’homme et de femme politique, élu·e pour répondre aux besoins de la collectivité. Il nous incombe de souligner que la précarité n’est pas que financière ou alimentaire. Elle est complexe, multifactorielle et concerne aussi les domaines de la santé physique, de la santé mentale, de l’éducation et la garde d’enfants, de l’acquisition des compétences de base, du travail, de la participation citoyenne, des relations sociales, de l’habitat et de la stabilité du séjour. Face à l’urgence de la crise sanitaire et sociale, 7 mesures urgentes permettront d’éviter que la précarité augmente et débouche sur des situations humaines dramatiques et inacceptables. Les associations et organisations signataires de ce courrier en requièrent une mise en place rapide

Manifeste

Lettre aux autorités

Site internet - pétition

Médias



trait-dunion.ch

TRAIT D'UNION

Trait d'union C/O Carine
Vuitel Rue Pierre-Aeby 19
1700 Fribourg

079/669 70 87
info@trait-dunion.ch