Sélectionner une page

Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Lien entre l'action des associations et celle de l'Etat en situation de crise mais pas seulement.

Bonjour,

Je vous dépose un article sur la gestion de la crise par la ville de Genève quant à la situation des personnes sans domicile fixe et les questions que cela pose par rapport à l’implication des associations déjà actives et leur survie à moyen terme. C’est globalement la reconnaissance de l’action des associations et son lien avec l’état (commune, ville, canton) qui est en jeu, en situation de crise mais plus globalement.

Pour information, Esther Alder, vice -présidente du conseil administratif de la ville de Genève en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité, cité dans l’article, connait bien le sujet. Travailleuse sociale, elle a été éducatrice de rue et directrice de Carrefour-Rue, fondation qui offre accompagnement, hébergement, repas et activités ou personnes sans abri ou démunie. Pour la petire histoire, elle a été ma praticienne formatrice à l’occasion d’un stage comme éducateur de rue, il y a bien longtemps déjà.

Je vous joins également le lien vers une initiative relayée par CARITAS-Genève pour venir en aide à la population roms présente sur le canton. L’organisation par le canton d’un vol humanitaire, pour rapatrier en urgence des familles roms en Roumanie, suite à leurs demandes me semblent être une jolie reconnaissance de leur existence : http://www.caritas-geneve.ch/actualites/news/2020/un-vol-humanitaire-rapatrie-en-urgence-des-familles-roms-en-roumanie

N’hésitez pas à réagir.

Fichiers téléversés :